amorchem header logo close button Menu
arrow leftRetour aux nouvelles

Liminal BioSciences élargit son portefeuille de recherche-développement grâce à un nouveau programme préclinique

LAVAL (CANADA) et CAMBRIDGE (ANGLETERRE) – Le 17 juillet 2020 – Liminal BioSciences Inc. (Nasdaq et TSX : LMNL) (« Liminal BioSciences » ou la « Société »), société biopharmaceutique au stade clinique, a annoncé aujourd’hui avoir acquis toutes les actions émises et en circulation du capital de Fairhaven Pharmaceuticals Inc. (« Fairhaven »), acquérant ainsi un programme de recherche préclinique sur les petites molécules antagonistes. Les thérapies expérimentales élaborées dans le cadre de ce programme ciblent un chimioattractant et un activateur clés d’éosinophiles, qui jouent un rôle clé dans le traitement des maladies inflammatoires de type 2 au moyen de la réparation des tissus et de la résolution de l’inflammation (le « programme de R et D de Fairhaven »).

« Cette acquisition s’inscrit dans la poursuite et l’expansion de notre stratégie visant à bâtir un portefeuille diversifié de programmes de R et D au stade préliminaire qui s’ajoute à notre domaine d’intérêt établi et à nos principales occasions de développement attribuables au Ryplazim® et au fezagepras, a déclaré Kenneth Galbraith, chef de la direction de Liminal BioSciences. Notre programme de R et D sélectif sur les antagonistes du GPR84 progresse, et nous nous réjouissons à la perspective de faire avancer le programme prometteur de R et D de Fairhaven dans les laboratoires de Liminal BioSciences en utilisant notre vaste expérience des RCPG (récepteurs couplés aux protéines G) et en nous appuyant sur le financement fourni initialement par certains actionnaires de Fairhaven. »

Le programme de R et D de Fairhaven est fondé sur la recherche du Dr William Powell, professeur émérite à la Faculté de médecine de l’Université McGill, qui collabore avec le Dr Joshua Rokach du Florida Institute of Technology (FIT). Les Drs Powell et Rokach ont mis au point une série d’antagonistes sélectifs, oraux et potentiellement de premier ordre de récepteurs OXE contre 5-oxo-ETE, l’un des chimioattractants les plus forts connus pour les éosinophiles humains. La migration des éosinophiles vers des sites corporels tels que les poumons et les intestins est assurée par des chimioattractants d’éosinophiles comme 5‑oxo-ETE. Les éosinophiles jouent un rôle clé dans les maladies inflammatoires de type 2, notamment certaines maladies respiratoires et gastro-intestinales. Le Dr Powell agira à titre de conseiller de Liminal BioSciences sur le programme de R et D de Fairhaven.

Un besoin réel se fait sentir en santé mondiale en ce qui concerne les maladies liées aux éosinophiles. Plusieurs produits biologiques ont été approuvés pour traiter des maladies liées aux éosinophiles, dont les ventes ont dépassé au total plus de 3 milliards de dollars américains en 2018. De plus, un certain nombre d’autres produits biologiques et de petites molécules sont en cours de développement clinique actif pour des maladies éosinophiliques, y compris l’antolimab (Allakos).

« Comparativement aux produits biologiques, les petites molécules antagonistes du récepteur OXE offrent un traitement des maladies éosinophiliques prometteur et potentiellement plus économique, a déclaré le Dr Powell. Je suis impatient de travailler avec Liminal BioSciences à la poursuite du développement de cet enthousiasmant programme de R et D, lancé par des travaux menés à l’Université McGill et au FIT. »

« Le programme de recherche 5-oxo-ETE est l’un des premiers investissements dans la recherche universitaire faits par AmorChem et nous sommes très heureux du résultat de cette opération, qui confirme le caractère judicieux de notre stratégie d’investissement, a déclaré Elizabeth Douville, fondatrice et associée directrice d’AmorChem. Le transfert du programme à Fairhaven, à la suite d’un co-investissement par Genesys Capital, a représenté la première grande étape dans l’évolution de notre portefeuille. Compte tenu de la vaste expertise de Liminal BioSciences dans les petites molécules et les RCPG, nous sommes d’avis que le programme de recherche 5-oxo-ETE est bien positionné en vue de son développement futur. »

« Cette opération reflète bien le potentiel des sociétés émergentes spécialisées en sciences de la vie au Canada. Nous sommes heureux que le développement de la plateforme novatrice de Fairhaven puisse se poursuivre sous la direction de Liminal BioSciences, qui possède une équipe de gestion exceptionnelle et une expérience approfondie dans la recherche préclinique et clinique, a déclaré Jamie Stiff, directeur général chez Genesys Capital. Nous ne manquerons pas de suivre les progrès du programme de recherche 5-oxo-ETE, chapeauté par Liminal BioSciences, au cours des mois et des années à venir. »

Conditions de l’opération

Selon les conditions de l’acquisition, la Société réglera le prix d’achat total d’au plus 8 millions de dollars canadiens par l’émission d’actions ordinaires du capital de Liminal BioSciences aux actionnaires de Fairhaven, soit Genesys Ventures III LP (« Genesys »), AMORCHEM, SOCIÉTÉ EN COMMANDITE (« AmorChem SEC »), MSBi Valorization Inc. et l’Institution royale pour l’avancement des sciences/Université McGill, sous réserve de l’atteinte de certains jalons prédéterminés. À la date de clôture de l’acquisition, la Société a émis aux actionnaires de Fairhaven un total de 202 308 actions ordinaires du capital de Liminal BioSciences, représentant 3,6 millions de dollars canadiens du prix d’achat total, à un prix par action égal au cours moyen pondéré en fonction du volume sur cinq jours de bourse (le « CMPV ») des actions ordinaires de Liminal BioSciences à la Bourse de Toronto (la « TSX »). Le reliquat du prix d’achat total que la Société doit payer aux vendeurs sera réglé conditionnellement à l’atteinte de certains jalons de recherche et développement préétablis, par l’émission d’actions à un prix par action égal au CMPV des actions ordinaires de Liminal BioSciences sur les cinq jours de bourse précédant l’atteinte de ces jalons.

En outre, dans le cadre de l’acquisition, Liminal BioSciences a également placé privément auprès de Genesys, AmorChem SEC et Fonds AmorChem II S.E.C. (conjointement désignée « AmorChem » avec AmorChem SEC, ces trois sociétés étant collectivement désignées les « Porteurs ») des débentures convertibles garanties d’un capital total de 2,4 millions de dollars canadiens (les « débentures »), portant intérêt à 8 % par an composé trimestriellement, pour la poursuite du développement du programme de R et D de Fairhaven. Les débentures viennent à échéance le 31 mars 2022 (la « date d’échéance »), à moins d’être converties en actions ordinaires de la Société avant la date d’échéance. À tout moment avant la date d’échéance, les Porteurs ont le droit collectif d’acheter, et Liminal BioSciences a le droit, à la survenance de certains événements prévus, de les obliger à acheter, des débentures supplémentaires d’un capital total d’au plus 5,74 millions de dollars canadiens. Les débentures peuvent être converties en actions ordinaires de Liminal BioSciences au gré de la Société, sous réserve de certaines conditions, ou au gré des Porteurs au plus tard à la date d’échéance, à un prix de conversion égal au CMPV des actions ordinaires de Liminal BioSciences à la TSX sur les cinq jours de bourse précédant la date de conversion.

À propos de Liminal BioSciences Inc.

Liminal BioSciences est une société biopharmaceutique au stade clinique axée sur la découverte, le développement et la commercialisation de traitements novateurs pouvant répondre aux besoins non comblés des patients atteints de maladies associées à une fibrose et affectant notamment le système respiratoire, le foie et les reins. Liminal BioSciences a une profonde connaissance de certaines cibles et de certains mécanismes biologiques liés au processus fibrotique, y compris les récepteurs d’acides gras, comme le FFAR1 (GPR40), le récepteur 84 couplé à la protéine G (GPR84) et les récepteurs activés par les proliférateurs de peroxysome (peroxisome proliferator-activated receptors, PPAR). Notre principal produit thérapeutique à base de petites molécules, le fezagepras (PBI‑4050), devrait commencer au second semestre de 2020 un essai clinique de phase 1 supplémentaire pour évaluer l’administration de multiples doses croissantes de fezagepras à la fois à des volontaires en bonne santé et à des patients, selon une exposition quotidienne à des doses plus élevées que celles évaluées dans le cadre de nos essais cliniques de phase 1 et de phase 2 déjà terminés. L’évaluation de la dose et du schéma posologique optimaux de fezagepras devrait se poursuivre dans le cadre d’essais cliniques de phase 2 pour certaines indications fibrotiques, devant débuter en 2021.

Liminal BioSciences a également misé sur son expérience dans les technologies de bioséparation par l’intermédiaire de sa filiale Prometic Bioproduction Inc. pour isoler et purifier des agents biopharmaceutiques à partir du plasma humain. Notre principal produit candidat dérivé du plasma est le Ryplazim® (plasminogène), pour lequel la Société prévoit déposer à nouveau une BLA auprès de la FDA au troisième trimestre de 2020, en vue d’obtenir l’autorisation de traiter des patients atteints d’une carence congénitale en plasminogène. Le Ryplazim® (plasminogène) a obtenu de la FDA la désignation de médicament orphelin et de maladie pédiatrique rare pour le traitement des patients souffrant de carence congénitale en plasminogène.

Prometic Plasma Resources, filiale de Liminal BioSciences Inc., a rejoint la CoVIg‑19 Plasma Alliance pour aider à accélérer le développement d’un traitement potentiel pour la COVID‑19. Notre centre canadien situé à Winnipeg, au Manitoba, est approuvé par la FDA et Santé Canada et est certifié par l’Union européenne et la Plasma Protein Therapeutics Association (PPTA). Notre centre américain situé à Amherst, New York, est approuvé par l’État de New York et la FDA examine actuellement sa BLA.

Liminal BioSciences exerce des activités commerciales au Canada, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

À propos d’AmorChem

AmorChem (www.amorchem.com) est un leader du capital de risque de démarrage lancé en 2011 et situé à Montréal. En tant qu’expert, le fonds utilise sa profonde compréhension de la science fondamentale pour dévoiler son potentiel thérapeutique et concentre son savoir-faire en recherche translationnelle dans l’accélération de la découverte et du développement de médicaments couvrant un large spectre de maladies. Le fonds capitalise également sur son expertise en capital de risque, de même que sur son expérience entrepreneuriale, afin de faire jaillir les premières étincelles de la création d’entreprises, et les façonne en collaboration avec ses partenaires pour qu’elles forment la prochaine génération de compagnies de biotechnologie. Doté d’un capital dépassant les 85 millions de dollars, AmorChem a financé plus de 30 projets universitaires et démarré plusieurs compagnies de biotechnologie à partir des fruits de cette recherche innovante.

À propos de Genesys Capital

Genesys Capital (genesyscapital.com) est une des plus grandes sociétés de capital de risque du Canada entièrement dédiée à l’industrie des sciences de la vie. Depuis plus de 20 ans, Genesys se consacre à la création d’entreprises dans les secteurs à forte croissance des soins de la santé et de la biotechnologie. Grâce à son expertise et à ses relations, Genesys accélère le développement d’entreprises émergentes commercialement viables qui représentent des occasions d’investissement prometteuses en sciences de la vie.

Déclarations prospectives

Le présent communiqué de presse renferme de l’information prospective au sens des lois sur les valeurs mobilières. Cette information concerne notamment les objectifs, les stratégies et les activités de Liminal BioSciences, les avantages prévus de l’acquisition et du placement privé, la manière dont la Société prévoit régler la tranche restante du prix d’achat de l’acquisition, l’atteinte de jalons clés et le moment de l’émission d’actions ordinaires supplémentaires, l’émission de débentures supplémentaires, le calendrier de dépôt prévu d’une nouvelle BLA, le développement de programmes de recherche et développement et du programme de R et D de Fairhaven, le moment du lancement des essais cliniques, les solutions de rechange envisagées pour l’éventuelle commercialisation du Ryplazim®, s’il est approuvé, notamment par l’intermédiaire d’une collaboration commerciale avec un tiers, et le lancement commercial potentiel du Ryplazim®, s’il est approuvé.

L’information prospective est fondée sur nos attentes actuelles à l’égard des marchés dans lesquels nous exerçons nos activités et sur diverses estimations et hypothèses. Même si l’information prospective est fondée sur ce que la direction considère comme des hypothèses raisonnables, la Société ne peut pas garantir à l’investisseur que les résultats réels correspondront à cette information.

Les événements ou les résultats réels sont susceptibles de différer considérablement de ceux énoncés dans les déclarations prospectives si des risques connus ou inconnus affectent nos activités ou si nos estimations ou nos hypothèses se révèlent inexactes. À ce stade‑ci, la vente des produits candidats de la Société n’a été autorisée dans aucun pays. Les risques et les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de ceux décrits ou projetés aux présentes comprennent notamment la capacité de Liminal BioSciences de réussir le développement, la fabrication et la commercialisation de produits candidats, le cas échéant, l’impact de la crise de la COVID-19 sur ses activités commerciales, les développements cliniques, les activités des autorités de réglementation, ses résultats financiers et son entreprise, la disponibilité de ressources financières et autres pour compléter des projets de recherche et développement, la réussite en temps voulu des essais cliniques, la capacité de Liminal BioSciences de se prévaloir d’occasions d’affaires dans l’industrie pharmaceutique, les incertitudes généralement liées à la recherche et au développement, les essais cliniques et les processus connexes d’examen et d’approbation des organismes de réglementation ainsi que tout changement du contexte économique. Vous trouverez une analyse plus exhaustive de ces risques et incertitudes et d’autres risques qui pourraient faire en sorte que les événements ou résultats réels diffèrent largement de nos attentes actuelles dans les documents et rapports déposés par la Société auprès de la Securities and Exchange Commission des États‑Unis et des autorités canadiennes en valeurs mobilières sous le profil de la Société sur SEDAR au www.sedar.com, notamment dans le rapport annuel sur formulaire 20‑F pour l’exercice clos le 31 décembre 2019. Par conséquent, nous ne pouvons pas garantir la réalisation des déclarations prospectives. Ces risques pourraient être amplifiés par la pandémie de COVID‑19 et son impact éventuel sur l’entreprise de Liminal BioSciences et l’économie mondiale. Les investisseurs existants et éventuels sont priés de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives, qui valent uniquement en date des présentes. Nous ne nous engageons aucunement à mettre à jour les déclarations prospectives figurant dans le présent communiqué de presse en raison d’une nouvelle information, à la suite d’événements futurs ou pour toute autre raison, à moins d’y être tenus par les lois et règlements sur les valeurs mobilières applicables.

Pour obtenir plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

 

Personne‑ressource pour les entreprises

Shrinal Inamdar
Gestionnaire, Relations et communications avec les investisseurs
s.inamdar@liminalbiosciences.com
+1 450 781 0115

Personne ressource pour les médias
Kaitlin Gallagher
kgallagher@berrypr.com
212 253 8881

Personne ressource pour les investisseurs
Matt Lane
matt@gilmartinir.com
617 901 7698