amorchem header logo close button Menu
arrow leftRetour aux nouvelles

Une nouvelle société visant à faire progresser la recherche d’une thérapie « made-in Canada » destinée aux patients souffrant de douleur chronique

MONTRÉAL, le 4 juin 2020 /CNW/ – adMare BioInnovations (adMare), le partenaire d’affaires en sciences de la vie au Canada, l’Université McGill (McGill) et AmorChem II Fund l.p. (AmorChem), un fonds de capital de risque de premier plan, s’associent pour faire progresser la recherche « made-in-Canada » axée sur la mise au point d’une nouvelle classe de médicaments antidouleur non-opiacés.

adMare et AmorChem ont créé une nouvelle société, Neurasic Therapeutics, basée sur les percées scientifiques du Dr. Philippe Séguéla, professeur de neurosciences à l’Université McGill, dont les résultats ont été validés et avancés par adMare. Le Prof. Séguéla est un expert mondial en biologie des canaux ioniques et en pharmacologie moléculaire. Son laboratoire de recherche à l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal (le Neuro) est réputé pour l’étude des gènes, des cellules et des circuits impliqués dans la perception de la douleur et l’analgésie.

Le traitement pharmacologique proposé par Neurasic cible les canaux ioniques activés par les protons (acid-sensing ion channel ou ASIC), une famille de gènes de récepteurs neuronaux qui jouent un rôle dans de multiples maladies neurologiques. Les premières recherches ont montré que le blocage des ASICs provoque une analgésie (incapacité à ressentir la douleur) dans les cas de douleur chronique, éliminant ainsi le recours aux opiacés. Le Prof. Séguéla et adMare ont mis au point une méthode propriétaire pour identifier des molécules qui bloquent les ASICs.

« Ce programme de développement de médicaments est un excellent exemple de recherche universitaire ayant le potentiel de fournir aux patients les meilleurs traitements de leur catégorie. adMare est fier d’avoir pu valider et faire progresser ces recherches, générer de la propriété intellectuelle et des données, et réunir McGill et AmorChem pour former une entreprise attrayante sur le plan commercial », déclare Gordon C. McCauley, président et chef de la direction d’adMare BioInnovations. « Nous sommes enthousiastes à l’idée de maximiser le potentiel des découvertes du Prof. Séguéla sur les ASICs, ainsi que le retour sur investissement public dans la recherche ».

« Nous suivons les travaux du Prof. Séguéla depuis plusieurs années et nous voyons beaucoup de potentiel dans sa recherche. La validation apportée par la collaboration avec adMare a été un facteur important dans notre décision d’investir dans cette plateforme. Nous pensons que Neurasic profitera grandement de l’expertise combinée de nos trois groupes en matière d’investissement en phases précoces et de développement préclinique dans ce domaine », a ajouté Maxime Ranger, associé principal d’AmorChem et président de Neurasic.

« L’investissement à un stade précoce nécessite des ressources financières importantes et un travail de collaboration durable. Il est donc crucial de créer des liens entre les parties prenantes canadiennes et AmorChem est heureux de s’associer à adMare et au Prof. Séguéla pour créer une entreprise canadienne qui se consacre à la recherche sur la douleur. AmorChem est particulièrement fier d’apporter à Neurasic la solide expérience de Maxime Ranger en matière de gestion de jeune pousse », déclare Inès Holzbaur, associée directrice d’AmorChem.

Le Dr Guy Rouleau, directeur de l’Institut-hôpital neurologiques de Montréal (le Neuro) a ajouté « Le Prof. Séguéla et moi-même sommes ravis du lancement de Neurasic Therapeutics. Ce programme de développement de médicaments ouvre la voie à des stratégies innovantes pour enrayer la crise des opiacés qui touche les Canadiens à travers le pays. La création de Neurasic est également le fer de lance de notre vision selon laquelle le Neuro pourra sans nul doute  tirer parti de sa position d’Institut de la science ouverte pour créer des modèles commerciaux attrayants à partir de ses technologies de pointe. Neurasic a été rendu possible grâce à NeuroSphere, l’accélérateur de neurosciences de l’Université McGill financé par Healthy Brains, Healthy Lives (HBHL), qui a joué un rôle déterminant dans la création de cette nouvelle entreprise et dans l’établissement de partenariats clés pour faire de cette vision une réalité ».

« HBHL est très fier de participer aux efforts du Prof. Séguéla pour trouver des alternatives plus sûres aux opiacés par le biais de Neurasic Therapeutics », a déclaré Krystle van Hoof, cheffe de la direction de HBHL, « À McGill, nous nous consacrons à stimuler les découvertes et les innovations en neurosciences et NeuroSphere, permet à HBHL de jouer un rôle proactif afin que les percées médicales majeures parviennent aux patients. Nous continuerons à soutenir fièrement le Prof. Séguéla et Neurasic dans leurs efforts et nous nous appuierons sur ce premier succès pour faire progresser d’autres percées innovantes dans un avenir rapproché ».

Pour plus d’informations sur Neurasic Therapeutics, visitez www.neurasictherapeutics.com.

À propos d’adMare
adMare BioInnovations est le partenaire d’affaires en sciences de la vie au Canada, en soutien à l’industrie d’un océan à l’autre. Pour ce faire, nous identifions auprès de partenaires académiques et biotechnologiques de premier plan les découvertes les plus prometteuses sur les plans thérapeutique et commercial afin de créer de nouvelles entreprises d’envergure. Nous fournissons une expertise et les infrastructures adéquates dans le but d’aider les entreprises existantes à se développer, en favorisant leur croissance afin qu’elles deviennent des piliers canadiens tout en formant la prochaine génération de personnel hautement qualifié. www.admarebio.com

À propos d’AmorChem
AmorChem est un leader du capital de risque de démarrage lancé en 2011 et situé à Montréal. En tant qu’expert, le fonds utilise sa profonde compréhension de la science fondamentale pour dévoiler son potentiel thérapeutique et concentre son savoir-faire en recherche translationnelle dans l’accélération de la découverte et du développement de médicaments couvrant un large spectre de maladies. Le fonds capitalise également sur son expertise en capital de risque, de même que sur son expérience entrepreneuriale, afin de faire jaillir les premières étincelles de la création d’entreprises, et les façonne en collaboration avec ses partenaires pour qu’elles forment la prochaine génération de compagnies de biotechnologie. www.amorchem.com

À propos de HBHL
Healthy Brains, Healthy Lives (HBHL) vise à accélérer les découvertes translationnelles et à créer un centre mondial d’excellence en neuroinformatique à l’Université McGill. Soutenu par le premier Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada, le Ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec et le Fonds de recherche du Québec (FRQSFRQSC et FRQNT), HBHL s’appuie sur l’excellence scientifique et le leadership mondial de McGillen neuroscience  permettant la translation d’innovations directement applicables et cliniquement efficaces en matière de maladies neurodégénératives et en santé mentale. www.mcgill.ca/hbhl.

À propos du Neuro
L’institut et hôpital neurologiques de Montréal – le Neuro – est un chef de file mondial dans les domaines de la recherche fondamentale et clinique en neuroscience. Depuis sa création en 1934 par le Dr Wilder Penfield, une sommité en neurochirurgie, il est devenu le plus grand établissement de recherche et de soins cliniques en neurosciences au Canada, et l’un des plus important sur la scène internationale. Conjuguant recherche, soins aux patients et formation des experts de demain, le Neuro est particulièrement bien placé pour améliorer la compréhension et le traitement des affections du système nerveux. En 2016, il est devenu le premier établissement au monde à adopter sans réserve le concept de science ouverte en créant l’Institut de science ouverte Tanenbaum. Établissement de recherche et d’enseignement de l’Université McGill, lle Neuro s’inscrit dans la mission neuroscientifique du Centre universitaire de santé McGill. www.mcgill.ca/neuro/fr

SOURCE adMare BioInnovations

Renseignements: Shirley Robinet, Coordonnatrice des communications, adMare BioInnovations, srobinet@admarebio.com, 438-728-3400; Maxime Ranger, Président, Neurasic Therapeutics, Associé principal, AmorChem, mranger@neurasictherapeutics.com, 514-825-9035